Skip to content

elaboration du CHAMPAGNE

le roi des bulles

Quoi de mieux que le roi des effervescents pour mettre un terme à cette année rebelle et débuter gaiement la nouvelle ?

Vitalité, tonus et légèreté, tout est dans la bulle !

Retour en images sur la fameuse méthode champenoise.

1. Le vin de base : un vin tranquille

Pour faire du champagne, il faut d’abord commencer par faire un vin de base. Le vin de base est un vin tranquille, c’est à dire non effervescent, blanc ou rosé vinifié de manière traditionnelle. Il est élaboré exclusivement à partir de chardonnay, de pinot noir et de pinot meunier.

vin tranquille champagne

2. L'assemblage

Ensuite vient l’assemblage, c’est-à-dire le mélange de différents vins de base qui sont, ou non, de la même année, du même cépage ou de la même origine. A titre d’exemple, un champagne millésimé est produit uniquement à partir de vins de la même année.

assemblage champagne

3. La prise de mousse

Une fois assemblée, la cuvée est mise en bouteille avec une liqueur de tirage qui contient du sucre et des levures, ce qui va provoquer une deuxième fermentation. Le vin devient alors effervescent, c’est la prise de mousse et la naissance des bulles.

prise de mousse champagne

4. Le vieillissement sur lattes

Les bouteilles sont ensuite stockées couchées sur des lattes en bois pendant un minimum de 15 mois.

élevage sur lattes champagne

5. Le remuage

Lorsque le vieillissement est terminé, on procède au remuage : les bouteilles sont inclinées progressivement tête en bas (pour finir à la verticale) et tournées successivement de droite à gauche afin de faire glisser les résidus de la seconde fermentation vers le goulot.

remuage champagne

6. Le dégorgement

Les résidus sont maintenant concentrés dans le goulot, on peut donc les expulser. Pour ce faire, le goulot de la bouteille est plongé dans une solution à -25°C. Il se forme alors un bouchon de glace emprisonnant le dépôt qui est éliminé par la pression lorsqu’on ouvre la bouteille.

 

dégorgement champagne

7. Liqueur d'expédition

Dernière étape, on ajoute une liqueur à base de vin et de sucre avant le bouchage définitif. Elle permet de remettre à niveau la bouteille du fait des légères pertes liées au dégorgement et d’obtenir un champagne plus ou moins dosé en sucre : brut nature, extra brut, brut, extra dry, sec, demi-sec ou doux.

Liqueur expédition champagne

Allez, champagne ! Et meilleurs vœux pour 2021 🥂🍾

les articles récents
beaujolais nouveau confinement

Beaujolais Nouveau

Retour sur l'histoire d'un succès

Les Vins Naturels

Un nouveau label
Fermentation Alcoolique

La Fermentation Alcoolique

Levures indigènes vs levures de culture

La Température de service

Son influence sur le vin

Le vin : remède antistress

L'impact positif du vin rouge sur le stress

Le vin orange

Une mécanique bien huilée

La biodynamie

Origine et fondements

L’Equilibre du vin rouge

Le rouge en 3 dimensions