Skip to content

CHAMPAGNE

UNE ELABORATION ACROBATIQUE

Contrairement aux apparences, l’élaboration du champagne est loin d’être un long fleuve tranquille. Du vin de base jusqu’à la liqueur d’expédition, Le Verre de Terre vous fait découvrir les étapes d’une élaboration pour le moins acrobatique.

1. Le vin de base

Commençons par le commencement, pour faire du champagne, il faut d’abord faire un vin de base. Le vin de base est un vin tranquille, c’est à dire non effervescent, blanc ou rosé vinifié de manière traditionnelle. Il est élaboré exclusivement à partir de chardonnay, de pinot noir et de pinot meunier.

vin tranquille champagne

2. L'assemblage

Vient ensuite l’assemblage, c’est-à-dire le mélange de différents vins de base qui sont, ou non, de la même année, du même cépage ou de la même origine. A titre d’exemple, un champagne millésimé est produit uniquement à partir de vins de la même année.

assemblage champagne

3. La prise de mousse

Une fois assemblée, la cuvée est mise en bouteille avec une liqueur de tirage qui contient du sucre et des levures, ce qui va provoquer une deuxième fermentation. Le vin devient alors effervescent, c’est la prise de mousse et la naissance des bulles.

prise de mousse champagne

4. Le vieillissement sur lattes

Les bouteilles sont ensuite stockées couchées sur des lattes en bois pendant un minimum de 15 mois.

élevage sur lattes champagne

5. Le remuage

Lorsque le vieillissement est terminé, on procède au remuage : les bouteilles sont inclinées progressivement tête en bas (pour finir à la verticale) et tournées successivement de droite à gauche afin de faire glisser les résidus de la seconde fermentation vers le goulot.

remuage champagne

6. Le dégorgement

Les résidus sont maintenant concentrés dans le goulot, on peut donc les expulser. Pour ce faire, le goulot de la bouteille est plongé dans une solution à -25°C. Il se forme alors un bouchon de glace emprisonnant le dépôt qui est éliminé par la pression lorsqu’on ouvre la bouteille.

 

dégorgement champagne

7. Liqueur d'expédition

Dernière étape, on ajoute une liqueur à base de vin et de sucre avant le bouchage définitif. Elle permet de remettre à niveau la bouteille du fait des légères pertes liées au dégorgement et d’obtenir un champagne plus ou moins dosé en sucre : brut nature, extra brut, brut, extra dry, sec, demi-sec ou doux.

Liqueur expédition champagne

La champagne n’a maintenant plus de secret pour vous, alors faites sauter les bouchons, champagne !