Skip to content

Le format des bouteilles

ORDRE DE GRANDEUR ET Démesure

Question : Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi une bouteille de vin standard fait 75 cl ?

La réponse vient de nos amis d’outre-manche, grands amateurs  et principaux acheteurs de vin français au XIXème siècle.

 

Leur système de mesure étant différent du nôtre, c’est pour éviter un véritable casse-tête dans les conversions qu’ils ont décidé de fixer la contenance de la bouteille par rapport à leur gallon impérial  (= 4,5 litres).

Et oui, « le client est roi »  ou comme disent les anglais
« he who pays the pipers calls the tune » (qui paie les violons choisit la musique).

LES FORMATS

Ils découlent de la bouteille standard de 75 cl et leurs noms diffèrent en fonction des régions :

Voici un petit moyen mnémotechnique pour vous aider à vous y retrouver dans les formats de bouteille :

Sachez que les champenois vont encore plus loin dans la démesure puisque certaines maisons fabriquent des bouteilles allant jusqu’à 150 L (Sublime). Mais jusqu’où iront-ils ?!

Pour info, la plus grosse bouteille du monde selon le Guiness des records contient 3 094 litres de vin et appartient à un importateur de voitures suisse. Bref, juste assez pour servir un verre à environ 30 000 convives !

Outre le folklore et le prestige associé à ces mégas flacons, notez que plus le contenant est grand, mieux le vin se conserve.

les articles récents

levures-indigènes

Les levures indigènes Les levures indigènes sont les levures naturellement présentes dans le milieu naturel. Contrairement aux levures industrielles, ces levures contribuent lors de la fermentation à préserver la typicité du vin et de son terroir.

Vendanges-manuelles

Les vendanges manuelles C’est la récolte des raisins à la main contrairement aux vendanges mécaniques où les raisins sont récoltés à l’aide d’une machine à vendanger. Les vendanges manuelles permettent de mieux protéger les baies de raisin.

Champagne-liqueur-expedition

Série sur le champagne La liqueur d’expédition C’est le mélange de sucre et de vin ajouté à la bouteille avant le bouchage définitif afin d’obtenir un champagne plus ou moins dosé en sucre : brut nature, extra brut, brut, extra dry, sec, demi-sec, doux.

Champagne-Dégorgement

Série sur le champagne Le dégorgement Action qui consiste à expulser les résidus concentrés dans le goulot en congelant celui-ci. Le bouchon de glace emprisonnant le dépôt est expulsé par la pression lorsqu’on ouvre la bouteille.

Champagne-Remuage

Série sur le champagne Le remuage Opération qui consiste à incliner les bouteilles tête en bas et à les tourner successivement de droite à gauche pour faire glisser les dépôts (résidus de fermentation) vers le goulot.

Champagne-Elevage

Série sur le champagne L’élevage sur lattes Procédé qui consiste à faire vieillir le champagne en stockant les bouteilles couchées sur des lattes en bois pendant un minimum de 15 mois.

Champagne-Assemblage

Série sur le champagne L’assemblage C’ est l’opération qui consiste à mélanger différents vins de base qui peuvent être ou non de la même année (vin jeune ou vin de réserve) ou issu du même cépage.

Champagne-Prise-mousse

Série sur le champagne La prise de mousse C’ est l’opération au cours de laquelle le vin tranquille, une fois mis en bouteille, se transforme en vin mousseux par une deuxième fermentation